Les bailleurs en microfinance et plateformes s’accordent sur des principes dans la crise du Covid-19

Juillet 2020. Deux groupes de bailleurs de fonds et d’acteurs de la microfinance publient un ensemble de principes pour soutenir le secteur de la microfinance et les clients fragiles dans la crise du Covid-19. Les deux groupes ont coordonné leurs efforts afin d’accroître leur complémentarité et leur cohérence.

Les institutions de microfinance (IMF) jouent un rôle important dans la lutte contre la pauvreté. Elles offrent aux populations à faibles revenus des produits et services financiers et non financiers pour soutenir les activités génératrices de revenus. Dans le cadre de la crise du Covid-19, le soutien au secteur de la microfinance est donc indispensable pour protéger les populations les plus vulnérables. Cela nécessite une approche collective au sein du secteur.

C’est pourquoi, nous, principaux bailleurs en microfinance, fonds d’impact, plateformes et réseaux couvrant les marchés d’Afrique, Asie, Asie centrale, Moyen-Orient, Europe de l’Est et Amérique latine, avons conclu deux accords complémentaires. Ceux-ci encadrent une série de principes pour soutenir les IMF afin d’éviter le resserrement du crédit, ce qui serait extrêmement dangereux pour les clientèles fragiles du secteur de la microfinance. Nous avons publié les deux documents en tant que guides pour les équipes d’investissement, les investisseurs, les entités émettrices et autres parties prenantes.

Les signataires du Pledge et le Protocole reconnaissent et expriment leur soutien à chacun des deux documents car ils sont considérés comme complémentaires et poursuivent un objectif similaire. D’autres acteurs publics et privés du secteur de l’inclusion financière sont invités à soutenir, approuver et agir conformément aux principes présentés. En particulier, les signataires estiment qu’il est essentiel que le secteur public s’aligne sur les pratiques du secteur privé pour renforcer le secteur de l’investissement à impact et son impact social sur les ménages à faible revenu et les petites entreprises.

L’implication de toutes les parties prenantes est vitale pour renforcer l’impact de la microfinance. Nous nous engageons à continuer de soutenir l’action de nos partenaires pour promouvoir l’inclusion financière partout dans le monde.